Nous voilà déjà en novembre… La fin de l’année approche… Le virus lui est toujours là.

Nous quittera t-il un jour ? Ou devons-nous nous habituer à sa présence tant invisible qu’hostile.

Je ne peux expliquer comment cette situation me paralyse et écorche mon bonheur de sculpter : sans doute, toutes les contraintes engendrées par la pandémie qui enferment –insensiblement- notre imagination et nos latitudes à créer.

Néanmoins, je peux vous présenter trois réalisations :

  • “Cave Canem” une taille de stéatite entièrement terminée et soclée
  • “La dame aux long cheveux“ en bois de hêtre
  • “BLIND” : marbre de Carrare